Développement économique de la CCHVC

Face au COVID-19, toutes les mesures de soutien en faveur des artisans, commerçants et TPE/PME

Fonds de solidarité

Volet 1 : 1500 € par mois (mars et avril) pour les entreprises de moins de 10 salariés et d’un CA inférieur à 1 M€. Accessible très récemment aux entreprises de 20 salariés avec un CA inférieur à 2 M€.

Volet 2 : entre 2 000 et 5 000 € accessible pour ceux qui ont été éligibles au volet 1. Prêt octroyé par les banques,  garanti à 90 % par l’État (BPI), 25% du chiffre d’affaires annuel, remboursement sur 5 ans avec un différé de 12 mois.

Fiche téléchargeable


Ouvert depuis peu aux entreprises sans salariés (ce qui n'était pas le cas avant).

À demander ici


NB Volet 1 et 2 valable pour l'hôtellerie, la restauration et l’événementiel : le doublement des critères (20 salariés, 2 M€ de chiffre d'affaires et aide allant jusqu'à 10 000€ pour le volet 2). Annoncé par le gouvernement le 24 avril, mais en attente du décret d’application.

Prêt rebond à taux 0

Prêt à taux 0 % pour un montant de 10 000 € à 300 000 € pour les TPE/PME. Aucune garantie demandée, remboursement sur 7 ans avec 2 ans de différé et sans frais de dossier. Décision de crédit en quelques jours, tout comme la mise à disposition des fonds.

À demander ici 

 

 

Centrale d'achat région

La Centrale d’achat région dispose d’une offre de produits et services comme des masques, du gel hydro-alcoolique, des consommables de protection et matériels de désinfection, indispensables pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. La Région se charge de les centraliser et de trouver des fournisseurs, français ou étrangers, dont la qualité des produits est vérifiée.

 

+d'infos

Fonds résilience

Un outil de quasi fonds propre à taux zéro, remboursable sur 7 ans, avec un différé de remboursement de 2 ans maximum, pour relancer l’activité des TPE/PME dans les 6 prochains mois et financer le coût des adaptations indispensables à la reprise de l’activité : investissement matériels et immatériels pour répondre à la nouvelle donne sanitaire, réapprovisionnement...

Le fond s’adresse aux entreprises de 0 à 20 salariés qui n’ont pas ou plus accès au financement bancaire sur des montants allant jusqu’à 100 000€. C’est l’outil qui vient combler les « trous dans la raquette » pour un grand nombre de TPE/PME d’Ile-de-France, notamment les « zéro salarié ». A demander ici

 

NB Aussi appelé Volet 3, en complément des volets 1 & 2, le Fonds de résilience est opérationnel depuis la mi-juin 2020 ! 


Chèque numérique

Une aide pouvant aller jusqu'à 1 500€, pour aider la transition numérique des commerçants franciliens.

Fiche téléchargeable

Le dispositif sera étendu prochainement par la Région pour y intégrer d'autres dépenses éligibles comme le recours à des services de livraison pouvant intéresser les restaurateurs.

+d'infos

 

Plateforme de solutions

Pour accompagner la transformation numérique des commerçants, la région met en place la plateforme de solutions https://smartidf.services/fr/solutions-covid19 avec la cible artisans et commerçants.

 

Subvention Prevention Covid

Le remboursement par la CPAM à 50% des dépenses d’investissement HT réalisées depuis le 14 mars et ce jusqu'au 31 juillet faites pour des mesures barrières, action éligible aux structures sans salariés et travailleurs indépendants. Le montant de la subvention (500€ à 5000€) dépend de la taille de la structure. Pour les détails, voir ici.

 

Plan de soutien national au tourisme

Le Comité interministériel du Tourisme qui s’est réuni le 14 mai propose un plan d’aide qui doit permettre de répondre à la crise sanitaire qui a très fortement touché le secteur touristique. A noter que certaines mesures doivent encore faire l’objet de décrets d’application. +d'infos

 

Le prêt tourisme « saison » garanti par l’Etat

Conditions plus favorables que le PGE classique avec un plafond plus élevé (actuellement le prêt est plafonné à 25% du CA 2019, avec un plafond porté au 3 meilleurs mois de l’année 2019 — ce qui pour des entreprises saisonnières fait une grande différence. La garantie de l’état à hauteur de 70 à 90 % selon la taille de l’entreprise permettra aux banques de conserver une part du risque associé. Remboursement sur 10 ans avec 24 mois de différé. Taux fixe.

Allègement de la taxe de séjour

Le Gouvernement a proposé aux collectivités territoriales d’alléger la taxe de séjour. Cela ne concerne que la taxe de séjour au forfait, un montant préalablement fixé due indépendamment du chiffre d’affaires. Sur le territoire de la CCHVC, la taxe de séjour et sa part complémentaire pour le Grand Paris sont encaissées « au réel », cad payé par le touriste hébergé une fois sur place, un fonctionnement similaire à la TVA.

+d'infos

 

Plan de tourisme régional

En parallèle des actions annoncées par l’Etat, un plan régional Tourisme Ile de France est en cours d’élaboration. Nous mettrons en ligne ces informations prochainement.

 

Coronavirus et travail : l’essentiel à savoir

L’essentiel à savoir sur le Coronavirus en tant que salarié ou employeur : des fiches pratiques, des liens utiles, des modèles de courriers téléchargeables, etc. +d'infos



Aide aux entreprises franciliennes : 15 réponses aux questions posées

L’État, la Région Île-de-France et Bpifrance travaillent à la réévaluation quotidienne des dispositifs mis en place pour répondre aux besoins des entreprises. Ce guide (mis à jour régulièrement) présente les mesures arbitrées au 15 mai.

Les sites officiels des différentes administrations doivent être consultés en parallèle.

Un numéro de téléphone est disponible à la Région pour répondre à toutes vos demandes : 01 53 85 53 85.

La cellule d’urgence de la CCI Paris Île-de-France est également mobilisable au 01 55 65 44 44

1 – Comment obtenir des informations sur les aides mobilisables ?

2 – Peut-on poursuivre son activité ?

3 – Comment réussir la reprise d’activité pendant le déconfinement ?

4 – Comment reporter mes échéances sociales et fiscales ?

5 – Comment conserver les compétences de mes salariés et  maintenir leur niveau de revenu ?

6 – Dirigeants de petites entreprises, indépendants, micro-entrepreneurs :

7 – Surmonter la crise en renforçant ma trésorerie ?

8 – Prêt garanti par l’État ?

9 – Comment mettre en place des lignes de crédit court terme pour financer mon cycle d’exploitation ?

10 – Comment consolider ma trésorerie pour soulager mon découvert ?

11 – Qui peut m’aider pour dialoguer avec ma banque ?

12 –  Qui peut m’aider en cas de conflit avec un client ou un fournisseur ?

13 – Participer à la sécurisation des approvisionnements en biens et services stratégiques ?

14 – Réfléchir pour sécuriser mes approvisionnements à long terme

15 – Que se passe-t-il si ne j’arrive pas à honorer mes engagements dans le cadre d’un marché public ?


Cellule Opérationnelle de Soutien aux Entreprises (COSE) yvelinoises

Le Préfet des Yvelines a décidé de mettre en place une cellule opérationnelle de soutien des entreprises (COSE), avec pour mission d'accompagner les responsables des entreprises en difficulté en veillant à la pleine mobilisation des mesures exceptionnelles de soutien gouvernementales.

L'objectif de cette cellule est de rechercher des solutions adaptées aux entreprises pour traiter au mieux leurs difficultés, par une démarche rapide et coordonnée des responsables publics.

Contact : ddfip78.pgp.actioneconomique@dgfip.finances.gouv.fr

Commandez masques et gel pour votre entreprise, association ou collectivité

La plateforme masques-pme.laposte.fr est désormais accessible aux associations employant des salariés, aux micro-entrepreneurs, aux professions libérales et agricoles.

Mise en place des gestes barrières par les salariés et employeurs

Des fiches conseils éditées par le ministère du Travail pour aider salariés et employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail.